livres_blog.jpg
……………………………………………………………………………………………………………………………………………
EL PROLETARIADO EN APUROS 1, 2, 3 (TRILOGIE) - MANUEL MONTERO
Méligrana éditions, Paris
DESDE EL HOTEL 1, 2, 3 (TRILOGIE) - MANUEL MONTERO
Méligrana éditions, Paris

Prix : 25 € le volume
11,5 x 17 cm, 20 illustrations, édition numérotée, reliée, impression offset
Texte en espagnol

Date mise en vente : mai 2008 …………………………………………………………………………………………………………………………………………………

Montero ne conçoit pas de renoncer à la vision. Ses six romans récents rendent compte de sa double condition d'écrivain et de peintre.
Dans un livre publié en 2005 Montero, selected paintings, à la question : Peinture-écriture. Ecriture-peinture. Laquelle enfante les images de l’autre ? Il répondait:

« Mon œuvre picturale s’est faite simultanément à l’écriture de plusieurs romans. Il y a eu une certaine rétro-alimentation du littéraire et du peint. D’une part, la recherche d’une aventure qui reste sur le tableau sous forme de visages ou d’anecdotes et, d’autre part, la recherche d’une religiosité ésotérique qui donne aux tableaux des références bibliques ou païennes. Dans certains tableaux, j’ai écrit des dialogues ou des petits scénarios théâtraux pour les personnages que j’étais en train de peindre. (…) Je lis toujours lorsque je peins, je cherche à exciter mon esprit avec des idées très mordantes et très peu communes. Alors, je rassemble les livres les plus divers et je fais des sauts intellectuels d’un livre à un autre, jusqu’à ce que j’éprouve une proximité avec mon motif. Car le motif naît un peu dans le croisement des différentes idées plus ou moins érudites qui bâtissent l’image.
- Tu ne pourrais pas peindre sans les livres ?
- Je ne pourrais pas vivre sans les livres ! »

Accompagnés de vingt encres de chines et dessins de l'auteur et, pour certains des ouvrages, de photographies d'Eve Livet ou de l'auteur, ses romans sont précisément la biographie des corps féminins et du personnage autoportraité qui apparaissent dessinés au fil des pages. Sans sarcasme, suivant le rythme respiratoire et nerveux d'un journal, les paroles de l'écrivain à la manière d’un photogramme accroissent la vitesse des images dessinées et les lancent vers une réalité extérieure, celle du temps, transformant ainsi chacun de ces six livres en une invention quasi-cinématographique, en une évocation du mouvement. Originale et avant-gardiste, quant à sa structure, habitée de fantaisie et d’humour, l’écriture court de 1995 jusqu’à 2007.

Si l'on s’arrêtait au principe de réalité que sont tous ces tableaux et dessins pour l’auteur, les romans seraient le témoignage d'un peintre. A ceci près que leur qualité textuelle émane d'un auteur-lecteur compulsif et érudit dont l’avant-gardisme a déjà été signalé à l’occasion de l'édition en feuilleton des parties les plus anciennes de ses romans.


''Montero no concibe renunciar a la visión. Sus seis novelas más recientes dan cuenta de la doble condición de escritor y pintor. Ilustradas de veinte tintas chinas o dibujos cada una, acompañadas en algún caso de fotografías de Eve Livet o de él mismo, en tres álbumes anexos, sus novelas son la biografía de esos cuerpos femeninos y de ese personaje autorretratístico que aparecen dibujados. Sin sarcasmo, con el ritmo respiratorio y nervioso de un diario, las palabras del escritor aumentan la velocidad y disparan las imágenes hacia una realidad exterior, la del tiempo (desde 1995 hasta 2007), constituyendo así cada uno de los seis libros en una invención casi cinematográfica, una evocación del movimiento. Él confiesa que lo que le mueve a seguir escribiendo es el puro interés de vender mejor su pintura, de cerrar varias polémicas que su obra pictórica ha suscitado, pero posiblemente el placer de contar lo más íntimo, lo más secreto de sí mismo, lo impulsa a añadir desnudez a la desnudez pintada.
Si nos centrásemos en el principio de realidad de todos esos cuadros y dibujos realizados, las novelas serían el testimonio de un pintor. Excepto que su calidad textual emana de un autor-lector compulsivo y erudito, cuyo vanguardismo ha sido ya señalado desde la edición por entregas de las partes más antiguas de estos libros.''


EL PROLETARIADO EN APUROS 1, EL DESCARO, 128 p.
ISBN 978-2-9524085-1-6

EL PROLETARIADO EN APUROS 2, BRANDING, 96 p.,
ISBN 978-2-9524085-2-3

EL PROLETARIADO EN APUROS 3, BERTHE Y YO, 128 p., album photos
ISBN 978-2-9524085-3-0

Dans le premier cycle El prolétariado en apuros, le narrateur, un jeune poète d’une veine dalinienne, raconte à travers diverses aventures émaillées d’humour et d’auto-dérision, son passage de la poésie à la peinture, sa crise personnelle, ses internements psychiatriques, ses premières expériences sexuelles et son rapport problématique à la religion qui devient, avec l’érotisme, un des sujets de sa peinture. Au fil de son errance dans des villes comme Grenade, Barcelone, Paris ou l’île de Providence et de ses rencontres avec des personnages tantôt fictifs tantôt réels, viennent s’agencer des références discrètes à la philosophie et à la pensée du XXe siècle. Le premier cycle se termine par la rencontre de Berthe qui sera l’axe et le leitmotiv du second cycle.


DESDE EL HOTEL 1, SANTA MARIA LA PERDIDA, 112 p.,
ISBN 978-2-9524085-4-7

DESDE EL HOTEL 2, A PROPOSITO DE LA VANGUARDIA, 128 p., album photos ISBN 978-2-9524085-5-4

DESDE EL HOTEL 3, PRANAYAMA IMPERIAL, 112 p., album photos
ISBN 978-2-9524085-6-1

En prenant comme point de départ un scandale médiatique à Valencia (Espagne), dans lequel l’un de ses tableaux est impliqué, le narrateur, un jeune peintre, approfondit son rapport à la peinture et détaille dans son journal intime les motifs personnels qui font partie de son œuvre. Certaines évocations de la problématique religieuse ébauchée dans le premier cycle reviennent sous des formes nouvelles (alchimie, yoga, psychanalyse). L’action se déroule entre Paris et Grenade avec des flash-back à Barcelone, et mêle à la fréquentation des galeries et des critiques d’art, la réflexion sur le rapport de couple avec Berthe, muse du narrateur.



POUR ACHETER UN OU PLUSIEURS DE CES LIVRES CONTACTEZ-NOUS

info@meligrana-editions.com

Frais de port offerts pour l'Europe à partir de 55 €.
Gastos de transporte incluidos para Europa a partir de 55 €.



…………………………………………………………………………………………………………………………………………………

couverture Montero selected paintings

MONTERO Más que griego parecerá egipcio
Selected paintings
Auteur : Eve LIVET
Date de parution : 2005
Langue : Edition trilingue anglais, français, espagnol
Format : Relié - 96 pages, 86 reproductions couleur
Dimensions (en cm) : 23 x 18,5 cm, ISBN : 2-9524085-0-5
Prix : 30 € (+ Frais de port)

« La meilleure matière, pour faire l’art, c’est la vérité, mais cela implique de ne plus pouvoir vivre avec la garantie d’être blanc. » Monographie sur le peintre espagnol Manuel Montero, sa conception de l’art et sa manière de peindre les femmes.

"La mejor materia, para hacer arte, es la verdad, pero ello implica no poder seguir viviendo en la garantía de que se es blanco." Monografía sobre el pintor español Manuel Montero, su concepción del arte y su forma de pintar a las mujeres.

« The best material to make art from is the truth, but that involves no longer being able to live with the guarantee of being white. » Monographic book on the Spanish painter Manuel Montero, his conception of art and his manner of painting women.

Pour passer votre commande : info@meligrana-editions.com